Depuis début 2015 a débuté sur la commune de Saint-Laurent-Nouan la construction de l’Archéovillage, un espace présentant des reconstitutions grandeur nature des habitats des périodes préhistoriques et protohistoriques, ainsi que les modes de vie, savoir-faire et techniques de nos ancêtres, depuis la fin du Paléolithique jusqu’à la période gauloise. Le projet englobe également une approche paléoenvironnementale visant la reconstruction des environnements végétaux caractéristiques de chaque période, depuis la steppe du Dernier Maximum Glaciaire jusqu’à la chênaie caducifoliée protohistorique.

Hérité d’une première expérience à Muides-sur-Loire, cet archéosite a pour ambition de rassembler des données scientifiques, de permettre de réaliser des expérimentations archéologiques mais se veut avant tout didactique et pédagogique, valeurs qu’a toujours défendues l’association. C’est ainsi qu’il permet de poursuivre, dans un cadre reconstitué, les actions pédagogiques menées de longue date par l’association auprès des enfants et des adolescents et ouvre au public un savoir archéologique parfois difficile d’accès.

 

Le projet d’Archéovillage

Avancée des travaux

Informations pratiques

 Le chantier de la maison danubienne en 2017